Biographie

Biographie

Né le 18 Août 1975 à Saumur (49 Maine et Loire), Alan REULLIER passe sa jeunesse en région parisienne. Il mène plusieurs projets artistiques en collaboration avec d'autres artistes durant ses études dans le secteur de l'aéronautique.

En 1997, il s'engage dans l'aéronautique navale où il découvre de nombreux pays (Brésil, Afrique du sud, Sénégal, Angleterre, Ecosse, Pérou, Hongrie, Moyen Orient) et des influences d'autres artistes qui seront déterminantes dans ses recherches picturales.

De 2000 à 2007, première exposition personnelle à la galerie Artattitude (Village Suisse Paris 15éme), à la Sorbonne, puis à la Galerie 33 (Bordeaux). Il participe au prix Fénéon 2002 (Concours réservé aux jeunes artistes parisiens).

En 2009, lauréat au concours des Diderot (Artistes en milieu industriel) pour sa série d'accumulation Aerosculpt'. Fin 2009, Alan part installer son atelier à Montsoreau (49 Maine et Loire).

En 2010, un parteneriat est signé avec les clubs d'affaires Barclays Banque, ce qui se concrétise avec plusieurs expositions personnelles aux clubs d'Orléans (45) et de Blois (41) ainsi qu'au château de Blois.

En 2011, Alan Reullier présente sa collection personnelle au Château de Tours : " Le Reflet de soi". Il est sélectionné pour la parade O'fish de la ville d'Orléans ou son projet rencontre un beau succès. Représenté à la Galerie Design and Cook de Marrakech ou sont exposées les toiles de la série « Route Fès kilomètre 17 ».

En 2012, son buste « Jeanne » fut choisi pour participer à la manifestation Jeanne O' Contemporain inscrite dans le programme des fêtes Johanniques de la ville d'Orléans. La photographie de l'œuvre fut donc intégrée au diaporama créé pour les projections publiques lors des 600 ans de Jeanne D'Arc et fut édité dans un catalogue regroupant les 600 œuvres d'artistes internationaux sélectionnées pour cet anniversaire. Les antiquaires associés VAN RIJN représentent Alan sur la ville de Tours (37) et de la La Baule (44). Sortie de son catalogue « Cherche dedans ».

En 2013, La mairie de Montsoreau (49) lui commande une Marianne.

En 2014, Alan Reullier propose à la filiale S.E.C.A Vector aérospace (Paris Le Bourget) son savoir faire afin de réaliser des cadeaux clients sur une base de pièces aéronautique sensibles vouées à la destruction. Il s'inscrit dans le courant artistique des plasticiens du XXIème siècle, ainsi il continu d'avancer sur ses « Aeroscult' ». Une cinquantaine de pièces seront produites. Les sociétés SEVI IVECO et Faiveley Tours font appellent à sa créativité ainsi qu'à sa technique d'accumulation sans soudure. En fin d'année, son show room « Atelier 3éme Art » ouvre ses portes à Montsoreau (49).

En 2015, Alan fut l'invité sculpteur du centenaire de la base aéronautique 705 de Tours, ces aerosculpt' y furent misent à l'honneur.

En 2016, il se lance dans ses recherches pour sa nouvelle série « Noir Emoi ». La société Asphalte (entreprise en communication) invite Alan à exposer pour fêter ses 30ans, et la famille Stipa (200 coiffeurs en Europe) lui demande de concevoir 6 mannequins qui serviront de base pour les coiffures et les tenues de 6 modèles lors de leur congre annuel. La galerie 21 (Tours) lui consacre une exposition sur ses Robots (série Aerosculpt'). Cette année 2016 se clôture sur l'exposition du même nom que la série produite « Noir Emoi ». C'est la première exposition où ses deux séries produites en entreprises sont assemblées. C'est le résultat d'une année de travail au sein de la société aéronautique Vectoraerospace France (filiale d'AIRBUS GROUP). Un lien social se créer avec tous le Staff de l'entreprise et celui qui est devenu « l'artiste de la société ».

En 2017, Le monde de l'industrie aéronautique propose à Alan d'être l'invité d'honneur artiste plasticien pour le premier congrès de l'aviation militaire sur la base aérienne militaire 705 de Tours. Vectoraerospace France passe commande de plusieurs œuvres monumentales.

En 2018, la Sauvegarde de l'enfance ( association d'état), propose à Alan une collaboration avec Sami Nouri, un créateur de mode haute couture (Élève de Jean Paul Gaultier). Les créations ont été pensées spécialement pour cet événement, dont le clou de cette soirée caritative fut la vente d'un buste d'Alan « Marianne » sous les baguettes des ROUILLAC père et fils (commissaires priseurs). L'Armée de l'Air invite Alan à exposer ses Aerosculpt' sur son stand lors des 24h du Mans. La galerie Sonia Monti (Dans le 8eme arrondissement de Paris), représente Alan pour ces travaux Aerosculpt'. B.E.G. ingenierie sollicite Alan pour la réalisation d'une fresque sur leur stand lors du S.I.M.I. 2018 (salon de l'immobilier d'entreprise).

En 2019, Le groupe Bernier, utilise les Bustes d'Alan qui sont associés aux photographies d'Elsa Bleda pour le lancement du dernier véhicule de la marque Lexus. La société Standardaero (leader de la maintenance mondiale en aéronautique) expose ses Aerosculpt' lors du salon international de l'aéronautique du Bourget en Juin. Alan fait la rencontre de Catherine Wilkening (actrice et sculpteur française), ensemble, ils commencent une collaboration mêlant leurs deux matières de prédilection, le Titane et la porcelaine. Leur alliance donnera naissance à la marque de sculptures-Bijoux CATEROS. Il est invité à rejoindre l'équipe des artistes graffeurs francais pour exposer ses portes de métro de la ligne 1 de Paris au futur Parc du Street Art de Candes-Saint-Martin dans les jardins du château de Möh. Alan est repéré via les réseaux sociaux par Sveva Mansfredi (Curator Italienne). Très vite, elle l'invite à exposer dans un solo show à la Chiesetta della Misericordia lors de la 58th Biennale de Venise en juillet et Août. En octobre, le Graffeur Artof Popof invite Catherine Wilkening et Alan à faire parti de l'exposition collective « Trait d'union frontières » dans le Studio Albatros de Montreuil (Paris). Sont exposés la crème du street art parisien.

En 2020, pendant le confinement, Alan sculpte ses arbres des libertés n°1 et n°2. Ils seront exposés lors des journées européennes du patrimoine 2020 dans le grand hall de l'université Paris la Sorbonne.

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom Message
Pays
Ville
Email
Site web
Message